Navigation – Plan du site
Dossier : La recherche scientifique : objet d'étude et enjeu social

La science comme activité sociale : raisons et domaines d’étude pour la sociologie des sciences

Cet article introductif au dossier revient sur l'origine et le développement de la sociologie des sciences. Il détaille les raisons pour lesquelles les sociologues s'intéressent aux rapports science-société ainsi que les principaux domaines étudiés des années quatre-vingt à nos jours.
Science as a social activity. Reasons and fields of study for the sociology of science
Michel Dubois et Émilien Schultz
p. 108-117

Résumés

Cet article introductif au numéro spécial revient sur l'origine et le développement de la sociologie des sciences. Il explique notamment les raisons pour lesquelles les sociologues s'intéressent aux rapports science-société. L'article détaille quelques-uns des principaux chantiers étudiés des années quatre-vingt à nos jours : les laboratoires de recherche, les disciplines et spécialités scientifiques, les controverses scientifiques et sociotechniques. Une attention particulière est accordée à trois chantiers récents : le financement de la recherche, les nouvelles formes d'expertise, les transformations de l'internationalisation de la recherche scientifique.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2017.

Plan

Jalons d'une histoire de la sociologie des sciences
Vers la formation d’une spécialité
La situation française
Quelques objets fédérateurs : laboratoire, discipline, controverse
Les laboratoires de recherche :
Les disciplines et spécialités scientifiques :
Controverses scientifiques et controverses sociotechniques :
À propos de chantiers récents de la sociologie des sciences
Financement de la recherche et organisation du travail scientifique :
Les nouvelles formes d'expertise et la science participative :
L'internationalisation des sciences :
Conclusion

Aperçu du texte

Les rapports « science-société » sont aujourd'hui au centre de nombreuses initiatives. En 2013, le CNRS lançait, avec un certain retentissement, une mission exploratoire « sciences et citoyens ». Il s'agissait de prendre acte de l'accélération du mouvement international visant à impliquer les citoyens dans les questions de sciences et de technologies à travers des dispositifs tels que des débats publics ou des conférences de citoyens. En 2014 la Commission européenne lançait à son tour une consultation publique sur la thématique « Science avec et pour la société » dans le cadre d'Horizon 2020. Chercheurs et citoyens étaient invités à contribuer à la réflexion sur la meilleure manière de faire converger « l'excellence scientifique, la conscience sociale et la responsabilité ». Ces moments de débat public, à l'échelle nationale mais également internationale, montrent l'intérêt accordé à la réflexion portée, depuis quelques années maintenant, par la sociologie des sciences et, plus lar...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Michel Dubois et Émilien Schultz, « La science comme activité sociale : raisons et domaines d’étude pour la sociologie des sciences », Histoire de la recherche contemporaine, Tome IV-N°2 | 2015, 108-117.

Référence électronique

Michel Dubois et Émilien Schultz, « La science comme activité sociale : raisons et domaines d’étude pour la sociologie des sciences », Histoire de la recherche contemporaine [En ligne], Tome IV-N°2 | 2015, mis en ligne le 15 décembre 2017, consulté le 23 septembre 2017. URL : http://hrc.revues.org/1054 ; DOI : 10.4000/hrc.1054

Haut de page

Auteurs

Michel Dubois

Michel Dubois est directeur de recherche CNRS au Groupe d'étude des méthodes de l'analyse sociologique de la Sorbonne (GEMASS, université Paris Sorbonne-CNRS). Il est membre du comité de rédaction de la Revue française de sociologie et du European Journal of Sociology. Il est également membre du Comité national de la recherche scientifique (CoNRS). Ses travaux récents portent sur la dynamique comparée de certains secteurs de la recherche biomédicale et l'émergence des disciplines et spécialités. Il est responsable du pôle Emerging Areas in Science and Technology (EAST) à l'ISCC (Institut des sciences de la communication).

michel.dubois@cnrs.fr

Articles du même auteur

Émilien Schultz

Émilien Schultz est doctorant au Groupe d'étude des méthodes de l'analyse sociologique de la Sorbonne (GEMASS, université Paris Sorbonne-CNRS). Sa thèse porte sur l'installation, en France, des instruments de financement sur projets par l'Agence nationale de la recherche (ANR) et ses effets. Actuellement ATER (Attaché temporaire d’enseignement et de recherche) à l'université Paris Sorbonne, il enseigne la sociologie des sciences et les statistiques. Il travaille également à la mise en place de dispositifs d'enquête numériques innovants.

emilien.schultz@paris-sorbonne.fr

http://eschultz.fr

Haut de page

Droits d’auteur

© Comité pour l’histoire du CNRS

Haut de page
  • Logo CNRS
  • Logo Page B
  • Logo CNRS Editions
  • Revues.org