Navigation – Plan du site
Dossier : La recherche scientifique : objet d'étude et enjeu social

Les activités spatiales, objet sociologique

Comment définir les grandes lignes d’une « sociologie des activités spatiales » ? Cet article s’appuie sur un inventaire des éléments empiriques et des propositions théoriques qui pourraient en constituer les fondements.
Space research and its sociological dimension
Morgan Jouvenet, Jérôme Lamy et Arnaud Saint-Martin
p. 171-179

Résumés

Cet article propose une synthèse de la sociologie des activités spatiales, en cours de formation. Présentant les études les plus significatives déjà publiées sur le sujet, les auteurs identifient les lignes de force d’une analyse des interactions (compétitives et coopératives) associant acteurs, politiques, et organisations. Ils montrent également comment le territoire de l’enquête est marqué par des démarcations importantes et des distinctions motrices, entre secteurs public et privé, identités nationales et projets internationaux, culture spatiale et spécialités professionnelles.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2017.

Plan

Structuration des activités spatiales : organisations et frontières territoriales
Activités : disciplines, pratiques, coopération, politiques spatiales
Ce que les activités spatiales font/feraient à la sociologie

Aperçu du texte

Depuis les prouesses de la course à l’espace et de la conquête de la Lune, dans les années soixante, l’intérêt public pour le spatial ne se dément pas. Il n’est qu’à relater l’histoire des grands programmes, comme Apollo, ou présenter le fonctionnement d’une fusée Ariane 5 ou d’une sonde extra-planétaire comme Rosetta pour susciter un effet de sidération. Pourtant, des décennies après la mise en orbite des premiers satellites, au cœur de la guerre froide, malgré la banalisation des usages des techniques spatiales (GPS, télévision et téléphone par satellite, télédétection…), l’astronautique reste, sinon mystérieuse, du moins ésotérique pour le grand public. C’est dire aussi que les activités de ses professionnels ne sont que faiblement éclairées lors des spectaculaires opérations orchestrées par les organisations-phares du spatial (la plus connue étant bien sûr la Nasa).

Si le fonctionnement d’un satellite ou le design d’un lanceur relèvent d’une technologie compréhensible par les seu...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Morgan Jouvenet, Jérôme Lamy et Arnaud Saint-Martin, « Les activités spatiales, objet sociologique », Histoire de la recherche contemporaine, Tome IV-N°2 | 2015, 171-179.

Référence électronique

Morgan Jouvenet, Jérôme Lamy et Arnaud Saint-Martin, « Les activités spatiales, objet sociologique », Histoire de la recherche contemporaine [En ligne], Tome IV-N°2 | 2015, mis en ligne le 15 décembre 2017, consulté le 26 avril 2017. URL : http://hrc.revues.org/1141 ; DOI : 10.4000/hrc.1141

Haut de page

Auteurs

Morgan Jouvenet

Morgan Jouvenet est chercheur au CNRS, membre du laboratoire Printemps (CNRS/université de Versailles-Saint Quentin en Yvelines). Il mène actuellement une étude socio-historique sur une composante de la paléoclimatologie, l’ice core science, et sa trajectoire en France depuis les années cinquante.

Jérôme Lamy

Jérôme Lamy est post-doctorant au laboratoire Printemps (CNRS/université de Versailles-Saint Quentin en Yvelines). Il travaille à une sociologie historique des modes de régulation des sciences par l’action publique, ainsi qu’à une analyse des enjeux de la politisation européenne des activités spatiales.

Arnaud Saint-Martin

Arnaud Saint-Martin est chercheur au CNRS, membre du laboratoire Printemps (CNRS/université de Versailles-Saint Quentin en Yvelines). Ses enquêtes portent notamment sur le développement des systèmes d’observation de la Terre par satellites (programme européen Copernicus), la configuration des politiques spatiales et la pollution de l’espace circumterrestre (en particulier la question des débris.

Haut de page

Droits d’auteur

© Comité pour l’histoire du CNRS

Haut de page
  • Logo CNRS
  • Logo Page B
  • Logo CNRS Editions
  • Revues.org