Navigation – Plan du site

Editorial

Michel Blay

Texte intégral

1Cette nouvelle livraison de la Revue n’est pas comme à l’habitude centrée sur un thème ou, plus exactement, il n’y a pas de dossier dans la première partie du numéro. Nous recevons de nombreux articles et il nous est apparu indispensable, afin de ne pas trop faire attendre les auteurs, de consacrer, à intervalles assez réguliers, un numéro à un recueil d’articles. En un sens cela montre que la Revue est dynamique et suscite de l’intérêt. Nous ne pouvons que nous en féliciter et espérer qu’il en sera ainsi encore longtemps. Chers auteurs ou auteurs potentiels n’hésitez donc pas à nous adresser des articles !

2Un tel numéro est riche non pas en raison de l’approfondissement d’un thème ou en raison de la multiplicité des approches, mais en raison de la diversité des objets étudiés et celle-ci ne manque pas ici.

3Le numéro s’ouvre par un article de politique scientifique puisqu’il s’agit d’une réflexion historique portant sur la mise en place, en 1993, d’un service d’analyse stratégique. Un organisme comme le CNRS doit en effet associer, avec harmonie, la liberté nécessaire au travail de recherche avec les attentes diverses de la politique nationale voire internationale. Vaste ambition !

4Les deux articles qui suivent sont consacrés à des biographies ; d’une part celle retraçant la vie d’Émile Borel ou plus précisément sa vie au cours de la guerre de 1914-1918 et, d’autre part, celle consacrée à Henri Gondet ainsi qu’à la transformation du campus de Meudon-Bellevue au sortir de la seconde guerre mondiale.

5Le quatrième article fait un point historique sur un domaine en pleine expansion : l’exobiologie.

6Nous revenons ensuite au CNRS à sa vie interne et à celle de ses chercheurs. Des questions importantes : comment penser la formation permanente au CNRS ? Que cela signifie-t-il pour un chercheur ? Comment animer des communautés scientifiques ?

7De nouveau, si l’on peut dire, la politique scientifique, puisque le sixième article, centré sur l’impression 3D, éclaire à sa manière les questions liées à l’interdisciplinarité et à la prise en compte des innovations techniques dans le milieu de la recherche. Un dernier texte est consacré à la renaissance en France de la chimie des tensioactifs.

8Quelques analyses d’ouvrages complètent ce numéro. On notera en particulier celle du livre de Pierre Teissier sous la forme d’un entretien. Cette analyse soulève des problèmes de politique scientifique mais aussi d’interprétation historique en rapport avec l’émergence d’un champ disciplinaire : la chimie du solide.

9Un numéro donc riche et divers qui, je l’espère, suscitera intérêts et questionnements.

10Bonne lecture à tous !

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Michel Blay, « Editorial », Histoire de la recherche contemporaine [En ligne], Tome V - N°1 | 2016, mis en ligne le 15 juin 2016, consulté le 23 octobre 2017. URL : http://hrc.revues.org/1184

Haut de page

Auteur

Michel Blay

Président du Comité pour l’histoire du CNRS

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Comité pour l’histoire du CNRS

Haut de page
  • Logo CNRS
  • Logo Page B
  • Logo CNRS Editions
  • Revues.org