Navigation – Plan du site
Varia

De la récupération assistée du pétrole à la renaissance en France de la chimie des tensioactifs

Armand Lattes, professeur émérite des universités, membre de l’Académie nationale de pharmacie. Ancien président du Comité d’action concertée « Récupération assistée du pétrole », de la Société française de chimie, et de la Société de chimie industrielle. Auteur de plus de quatre cent cinquante publications en chimie organique et en chimie colloïdale.
From Enhanced Oil Recovery to the French revival of surfactant chemistry
Armand Lattes et Jean-Louis Salager
p. 73-85

Résumés

Le premier choc pétrolier a été un véritable tsunami économique ! En réaction, la DGRST a créé un comité incitant les chercheurs à étudier les problèmes fondamentaux concernant la Récupération assistée du pétrole, en particulier par injection d’eau améliorée. Les nombreux et importants résultats obtenus ont permis une augmentation du taux de récupération du pétrole et ont trouvé des applications dans divers domaines.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en juin 2018.

Plan

Mais qu’est-ce donc que la récupération assistée du pétrole ? (en anglais : Enhanced Oil Recovery ou EOR)
Situation des USA face à la crise et notre collaboration avec l’université du Texas à Austin
Le bilan (7)
Et le pétrole dans tout cela, me direz-vous ? Qu’en est-il donc du problème initial que toutes ces digressions semblent nous faire oublier

Aperçu du texte

Le 6 octobre 1973, jour de la fête juive Yom Kippour, l’Égypte et la Syrie lancèrent une attaque surprise contre Israël dans le but de récupérer les territoires qui avaient été conquis par ce pays pendant la guerre des Six Jours, essentiellement la péninsule du Sinaï et le plateau du Golan. Un temps tenue en échec, l’armée israélienne se regroupa et reprit l’initiative en menant une contre-offensive l’amenant à franchir le canal de Suez et à neutraliser l’armée égyptienne. Cette guerre devait se terminer par un cessez-le-feu le 24 octobre 1973, cessez-le-feu ratifié par l’ONU le 25 octobre 1973.

Dès le 14 octobre 1973, les USA avaient apporté une aide importante aux Israéliens, en particulier grâce à l’opération Nickel Grass qui avait organisé un pont aérien pour leur livrer des armes, des chars, etc…

Les pays arabes, producteurs de pétrole et membres de l’OPEP réunis au Koweit les 16 et 17 octobre 1973, réagirent contre cette initiative en prenant unilatéralement un certain nombre de...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Armand Lattes et Jean-Louis Salager, « De la récupération assistée du pétrole à la renaissance en France de la chimie des tensioactifs », Histoire de la recherche contemporaine, Tome V - N°1 | 2016, 73-85.

Référence électronique

Armand Lattes et Jean-Louis Salager, « De la récupération assistée du pétrole à la renaissance en France de la chimie des tensioactifs », Histoire de la recherche contemporaine [En ligne], Tome V - N°1 | 2016, mis en ligne le 15 juin 2018, consulté le 24 juin 2017. URL : http://hrc.revues.org/1272 ; DOI : 10.4000/hrc.1272

Haut de page

Auteurs

Armand Lattes

Armand Lattes, professeur émérite des universités, membre de l’Académie nationale de pharmacie. Ancien président du Comité d’action concertée « Récupération assistée du pétrole », de la Société française de chimie, et de la Société de chimie industrielle. Auteur de plus de quatre cent cinquante publications en chimie organique et en chimie colloïdale.

Jean-Louis Salager

Jean-Louis Salager, professeur émérite de l’université de « Los Andes » (Venezuela). Fondateur et directeur honoraire du Laboratoire de formulation, interfaces, rhéologie, et procédés. Membre de l’Académie des sciences d’Amérique Latine. Auteur de plus de trois cents articles sur l’ingénierie des formulations en pétrochimie.

Haut de page

Droits d’auteur

© Comité pour l’histoire du CNRS

Haut de page
  • Logo CNRS
  • Logo Page B
  • Logo CNRS Editions
  • Revues.org