Navigation – Plan du site

Tome IV-N°1 | 2015
L'animal, enjeu de la recherche

Animal as a challenge for research

Informations sur cette image
ISBN 978-2-271-08680-8
  • Michel Blay
    Éditorial [Texte intégral]
  • Dossier : l'animal, enjeu de la recherche

    Animal as a challenge for research
    • George Chapouthier
      L’animalité n’en finit pas d’interroger l’humanité de l’homme
    • Jean-Gaël Barbara
      Le développement des modèles animaux en médecine depuis la fin de la seconde guerre mondiale a connu une période d’euphorie durant les décennies 1960-1990. De nouveaux outils ont permis de rêver à la construction d’une souris idéale, mais la science des modèles animaux a suivi d’autres chemins.
      Contemporary history of animal models in biomedical research
    • François Clarac
      Le plus souvent la présentation des résultats scientifiques obtenus se fait sans replacer le cadre de l’ensemble de l’expérimentation. On énonce les données sans citer le ou les modèles animaux utilisés. Cette lacune est grave comme nous tenterons de le montrer dans cette contribution.
      Animal models and their limits
    • Jean-Claude Dupont
      Les modèles animaux ont permis de mieux comprendre les maladies cérébrales et de développer certains médicaments. Ils restent aujourd’hui indispensables mais possèdent leurs limites en pathologie humaine.
      Animal models and progress of knowledge in cerebral pharmacology
    • Michel Kreutzer
      Ce demi-siècle a vu l’éclosion d’ensembles théoriques et conceptuels qui ont permis de repenser la vie de relation des animaux. Cet article retrace l’histoire de ces idées et travaux qui constituent une inépuisable source de débats sur l’animalité.
      This half a century of ethology
    • Mathilde Lalot, Vanessa Nurock et Dalila Bovet
      Nous proposons de nous interroger non seulement sur nos obligations morales à l’égard des animaux mais surtout sur leurs capacités morales : peuvent-ils porter des évaluations morales et agir moralement ? Il s’agit donc non tant de s’intéresser à la morale pour les animaux qu’à la morale par les animaux.
      Animal ethics at the crossing of research perspectives in ethology and philosophy
    • Patrick Llored
      L’éthique animale en France après la seconde guerre mondiale reste en grande partie à écrire. Nous tentons dans cet article de formuler les grandes lignes qui la caractérisent pour en distinguer trois grandes époques : la première correspond à la réception de l’éthique animale anglophone dont les plus importants ouvrages ont tardé à être reçus en France comme il aurait été souhaitable. La deuxième est celle de la découverte de ce qu’on appelle les « Cultural Studies », nouveau domaine de connaissance bien représenté par la philosophe américaine Donna Haraway dont les idées intéressent de plus en plus l’éthologie principalement. Enfin, la troisième permet de rendre compte des travaux éthiques de l’un des plus importants philosophes français contemporains, Jacques Derrida, dont les idées pourraient constituer un nouveau départ pour l’éthique animale ouverte dorénavant sur la question politique.
      The three ages of animal ethics
    • Sonia Canselier
      Quelle a été l’évolution de la protection animale en droit français et européen ? S’agit-il de changements mineurs faute de modification du statut juridique de l’animal, ou bien peut-on constater la réalisation de progrès spectaculaires ?
      Animal protection in French and European Law: some great advances
    • Georges Chapouthier, Thierry Auffret Van Der Kemp et Jean-Claude Nouët
      « La Fondation droit animal, éthique et sciences » (LFDA), depuis la création de la première organisation dont elle est issue en 1977, joue, sous la présidence de personnalités comme A. Kastler ou E. Wolff, le rôle d’un laboratoire de réflexion scientifique, juridique et éthique sur les animaux.
      The LFDA and Animal Ethics in France
    • Eric Baratay
      How to build an animal’s history
    • Débats et controverses

      Debates and controversies
      • Ivan Brissaud
        Beaucoup de phénomènes évoluent, comme les séismes, de façon continue avec des sauts marqués qui signent des changements quantitatifs. Ces sauts se manifestent, soit selon un rythme accéléré vers un temps critique (précurseurs), soit selon un rythme décéléré (répliques) à partir d’un temps critique qui est l’instant d’un changement brutal (exemple : les séismes, les crises économiques, les guerres…). Ces phénomènes ont été longtemps ignorés faute d’outils théoriques. Depuis une quinzaine d’années des interprétations ont été proposées dans le cadre de lois-puissance nécessitant des corrections log-périodiques. Ainsi ont été étudiées l’évolution de plusieurs espèces animales et de diverses activités humaines de nature politique, artistique, sportive.et, même, monastique. L’accroissement de la complexité et ses effets au cours de l’évolution sont mis en valeur.
        Log periodicity and scientific research: analyzing two historical examples
      • Michel Morange
        Ivan Brissaud propose dans son article que la Théorie de la relativité d’échelle (appelée TRE dans la suite de ce texte) et les modèles log-périodiques qui en découlent soient utilisés en histoire des sciences. Élaborés par Laurent Nottale, ils ont été appliqués jusqu’à présent à des phénomènes physiques (en astronomie, géophysique), biologiques, économiques et même artistiques. Les deux exemples discutés dans la contribution d’Ivan Brissaud sont celui de la découverte des éléments chimiques, et du développement des accélérateurs de particules. Les résultats ont été déjà présentés dans deux articles (1, 2).
        Log periodicity and scientific research: analyzing two historical examples
      • Laurent Nottale
        Log periodicity and scientific research: analyzing two historical examples
    • Hommage

      In tribute to Jean-Louis Crémieux-Brilhac
    • Analyses d'ouvrages

      Review
  • Logo CNRS
  • Logo Page B
  • Logo CNRS Editions
  • Revues.org