Navigation – Plan du site
Dossier : l'animal, enjeu de la recherche

L’éthique animale au croisement des perspectives de recherche entre éthologie et philosophie

Nous proposons de nous interroger non seulement sur nos obligations morales à l’égard des animaux mais surtout sur leurs capacités morales : peuvent-ils porter des évaluations morales et agir moralement ? Il s’agit donc non tant de s’intéresser à la morale pour les animaux qu’à la morale par les animaux.
Animal ethics at the crossing of research perspectives in ethology and philosophy
Mathilde Lalot, Vanessa Nurock et Dalila Bovet
p. 44-49

Résumés

Des recherches conduites récemment en éthologie tendent à considérer les animaux comme des agents moraux. Ils ne concernent que peu d’espèces, primates surtout, et étudient essentiellement les comportements liés à l’empathie et le sentiment d’injustice. Ces deux thématiques coïncident avec certains travaux menés en psychologie et en philosophie morales qui suggèrent que notre capacité morale s’appuie sur au moins deux principales sous-capacités consacrées respectivement à un sens du juste et à un sens du bon. Ces recherches influencent notre manière de concevoir la morale et notre relation avec les animaux.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en juin 2017.

Plan

Évolution des représentations : l’animal, agent moral
Focalisation du champ de recherches : prosocialité et injustice chez les primates
La morale animale : une morale naïve ?
Quelles perspectives ?

Aperçu du texte

Évolution des représentations : l’animal, agent moral

Notre représentation morale des animaux – voire leur statut moral – a considérablement évolué ces dernières décennies. On a coutume de considérer qu’une première révolution des mentalités s’est opérée au dix-huitième siècle sous l’influence du philosophe utilitariste Jeremy Bentham, en posant la question « peuvent-ils souffrir ? ». Pourtant, un certain nombre de travaux conduits récemment en éthologie tend à déplacer le centre de gravité depuis une conception des animaux comme patients moraux vers une considération de ces derniers comme agents moraux. Il nous faudrait étudier les capacités morales des animaux (Nurock 2013). De quelle « morale » parle-t-on alors ? Se pose ainsi également, en filigrane, la question de savoir quel type de communauté nous formons avec eux. 

Ce qui frappe avant tout, lorsque l’on s’intéresse à ces recherches, c’est leur concentration sur deux aspects. Tout d’abord, elles ne concernent qu’un nombre restr...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Mathilde Lalot, Vanessa Nurock et Dalila Bovet, « L’éthique animale au croisement des perspectives de recherche entre éthologie et philosophie », Histoire de la recherche contemporaine, Tome IV-N°1 | 2015, 44-49.

Référence électronique

Mathilde Lalot, Vanessa Nurock et Dalila Bovet, « L’éthique animale au croisement des perspectives de recherche entre éthologie et philosophie », Histoire de la recherche contemporaine [En ligne], Tome IV-N°1 | 2015, mis en ligne le 15 juin 2017, consulté le 26 avril 2017. URL : http://hrc.revues.org/953 ; DOI : 10.4000/hrc.953

Haut de page

Auteurs

Mathilde Lalot

Mathilde Lalot est doctorante au Laboratoire éthologie, cognition, développement de l’université Paris Ouest Nanterre. Sa thèse porte sur les origines animales de la morale et les différences entre les sexes

Vanessa Nurock

Vanessa Nurock est philosophe, maître de conférences au LabTop-CRESPPA de l’université Paris 8-Saint Denis. Ses recherches portent sur l’éthique et la philosophie politique, notamment les questions liées à la formation des évaluations morales, ainsi qu’à la théorie de la justice et à l’éthique du care.

Dalila Bovet

Dalila Bovet est éthologue, maître de conférences au Laboratoire éthologie, cognition, développement de l’université Paris Ouest Nanterre. Elle étudie la cognition sociale et les comportements moraux chez diverses espèces animales

Haut de page

Droits d’auteur

© Comité pour l’histoire du CNRS

Haut de page
  • Logo CNRS
  • Logo Page B
  • Logo CNRS Editions
  • Revues.org