Navigation – Plan du site
Analyses d'ouvrages

Jean-Gaël Barbara, La naissance du neurone

Isabelle Martelly
p. 190
Référence(s) :

Jean-Gaël Barbara, La naissance du neurone : la constitution d’un objet scientifique au XXe siècle, Librairie Philosophique J. Vrin, 2010.

Texte intégral

1Fallait-il un acte de naissance du neurone ? Unité de base du système nerveux, le neurone, dont la dégénérescence et la mort ont de tragiques conséquences dans notre société vieillissante, est abondamment décrit dans les manuels scolaires et mis à toutes les sauces par le sens commun. Était-il nécessaire de rappeler les conditions de son émergence ? Assurément, oui.

2Jean-Gaël Barbara, docteur en neurosciences et en histoire des sciences, répond à cette question sur presque 300 pages en nous narrant avec force détails l’histoire de la constitution du neurone comme « objet scientifique ». Il nous explique comment au XIXe siècle les « pères » du neurone se sont penchés sur un concept encore hypothétique et ont contribué à la naissance de cet objet scientifique, fruit de disciplines, tantôt concurrentes tantôt alliées, au cours du XIXe siècle et singulièrement dans les années 1950-60. Cet objet d’étude émerge alors de techniques nouvelles, telles que la microscopie électronique combinée à l’ultracentrifugation, faisant appel à l’anatomie associée à la biophysique, la biochimie et l’électrophysiologie. Le neurone, devenu un objet scientifique, apparait comme un « système dynamique d’éléments objectivés par des observations, des mesures et des isolements physiques coordonnés ».

3Il est intéressant de noter l’évolution sémantique parallèle à celle du changement d’éclairage du concept de neurone. Ainsi depuis l’Antiquité, le mot nerf, du latin nervus, est classiquement utilisé lorsque l’objet des recherches était le nerf ou plutôt la fibre nerveuse, repérable par l’anatomie et l’histologie, stimulable, irritable, excitable par des dispositifs de plus en plus élaborés conçus par les physiologistes de la fin XIXème siècle et du début du XIXe siècle. Le terme neurone, issu du neuron grec, introduit à la fin du XIXe siècle par Heinrich Waldeyer, relayé notamment par Santiago Ramon y Cajal, se développe grâce à l’évolution des techniques, au croisement de l’histologie et de la physiologie. Le neurone prend progressivement le pas sur la fibre nerveuse comme dénomination de l’objet scientifique. Les neurosciences peuvent alors prendre leur essor à partir des années 1960.

4On apprend au fil d’une démonstration très didactique comment le paradigme nerveux qui concernait essentiellement la cellule nerveuse et ses capacités à conduire un influx via sa fibre, s’est élargi en accédant au statut de neurone, élément fondamental, constitutif et fonctionnel des circuits cérébraux. Le propos de Jean-Gaël Barbara est finalement d’expliquer, en s’appuyant sur le concept de neurone, comment se construit l’image nouvelle d’un objet scientifique, de sa nature, de sa constitution, quitte à ce que cette image échappe aux champs scientifiques même qui l’ont élaborée. Cette démonstration n’est-elle pas emblématique de l’évolution des sciences d’aujourd’hui ?

5De nombreuses illustrations dans le texte accompagnent parfaitement le propos. On peut regretter que des contraintes éditoriales aient limité la taille de certaines images, les rendant parfois difficiles à analyser. Cependant un tableau chronologique des instruments, techniques et objets de recherche au XIXe siècle, comprenant le nom de ceux qui ont eu un rôle déterminant dans l’évolution du concept de neurone, permet aux non spécialistes de se repérer dans cet ouvrage philosophique à la fois détaillé et dense. Un glossaire et une liste importante de références bibliographiques le complètent.

6Les jeunes chercheurs neurobiologistes, mais pas seulement eux, devraient être séduits par la manière dont ce livre apporte des réponses à la problématique de l’élaboration d’un objet scientifique.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Isabelle Martelly, « Jean-Gaël Barbara, La naissance du neurone », Histoire de la recherche contemporaine, Tome I-N°2 | 2012, 190.

Référence électronique

Isabelle Martelly, « Jean-Gaël Barbara, La naissance du neurone », Histoire de la recherche contemporaine [En ligne], Tome I-N°2 | 2012, mis en ligne le 12 février 2013, consulté le 19 octobre 2017. URL : http://hrc.revues.org/99

Haut de page

Auteur

Isabelle Martelly

Professeure émérite, Université Paris Est-Créteil

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Comité pour l’histoire du CNRS

Haut de page
  • Logo CNRS
  • Logo Page B
  • Logo CNRS Editions
  • Revues.org